[ FRAIS DÉDUCTIBLES ]

Petite robe noire, veste léopard ou chemise à carreaux ? Vous pouvez acheter les trois mais aucune n’est déductible… Même si c’est pour être là plus belle pour aller travailler.

Les vêtements de travail peuvent ouvrirent droit à déduction mais seulement sous certaines conditions :

 les vêtements professionnels doivent être techniques et spécifiques à la profession. Exemples : chaussures de sécurité, bleu de travail, robe d’avocat, tablier de cuisine, casque de chantier. Contre-exemples : l’achat d’un costume trois pièces ou d’un tailleur même si il est indispensable à l’exercice d’une fonction de représentation commerciale.

 l’achat de vêtements aux couleurs et/ou à la marque de l’entreprise, en tant qu’uniforme, peut ouvrir à déduction.

vous devez conserver la facture pour pouvoir la présenter en cas de contrôle.

À noter : si les frais engagés pour l’achat vêtement sont déductibles, c’est aussi le cas des frais de blanchissage des vêtements en question. Il est également possible de verser aux salariés concernés, une prime de nettoyage qui viendra couvrir les frais d’entretien de leurs vêtements de travail.

Cet article a 1 commentaire

  1. Hi, this is a comment.
    To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in the dashboard.
    Commenter avatars come from Gravatar.

Laisser un commentaire